Utilisez les déchets que vous produisez avec un composteur bois

composteur bois

Publié le : 26 mars 20216 mins de lecture

Le compostage est un procédé à la fois simple et naturel avec un composteur en bois. Ce dernier est un outil indispensable pour le recyclage de déchets. Cette pratique consiste à lutter contre la pollution de l’environnement en tant que solution écologique. L’usage du composteur en bois est aussi une solution par excellence dans la lutte contre la dégradation des déchets organiques.

L’importance du composteur dans la fabrication du compost

Naturellement, vous faites déjà un geste en faveur de l’environnement quand vous traitez les déchets organiques et minéraux en les transformant en engrais. L’utilisation du composteur en bois est dans ce sens une étape essentielle dans votre projet. Il s’agit en effet du matériel conçu intégralement à partir du bois. Dans ce sens, il est bel et bien possible de le confectionner avec les résidus de bois dans votre maison. Quoi qu’il en soit, cette solution de traitement de déchets présente un avantage considérable pour votre jardin étant donné que vous n’avez plus besoin de vous ravitailler auprès des fournisseurs d’engrais. Avec le composteur en forme de cube, cylindre ou carrée et munie d’un système d’ouverture, les déchets sont fermentés pendant un certain moment. Ils sont par la suite remués régulièrement pour récupérer la couche inférieure. Une manivelle permet de faire cette opération de malaxage. Finalement, le composteur bois est un fournisseur de fertilisant pour le jardin. Cela dit, il vous importe simplement de trouver dans les boutiques spécialisées le composteur bois qui correspond à vos besoins et vos attentes.

Le compostage grâce au système d’herbicyclage

Vous comprenez immédiatement par herbicyclage, le système qui consiste à broyer les herbes mortes pour les entasser dans le composteur bois. Une autre façon de faire du compost est d’utiliser le procédé qui concerne les débris de gazon qui vient d’être tondu pour compléter les herbes. Comment se passe l’opération ? En effet, vous laissez étaler les déchets de gazon pour qu’ils se fanent rapidement au soleil avant de les ramasser. Cette méthode écologique permet une fertilisation de la pelouse avec les rognures de gazon qui sont éparpillées sur place. La décomposition du gazon tondu s’accélère avec l’humidité du sol. Des maladies infectieuses ne peuvent pas envahir la pelouse. L’herbicyclage peut être associé à l’utilisation du composteur en bois qui est moteur favorisant le traitement des déchets. Le système est encouragé dans beaucoup d’endroits à travers des campagnes de sensibilisation. Si vous n’avez pas besoin du composteur, l’herbicyclage peut suffire. Cependant, vous respectez la hauteur minimale du gazon. La tondeuse doit être en bon état pour ne pas laisser des traces déchiquetées à la surface de la pelouse. Si la tonte tarde à s’effectuer, vous ramassez l’herbe coupée pour la mettre dans le composteur pour une prochaine utilisation.

L’utilisation du système de vermicompostage

Tout dépend de la situation qui se présente chez chaque foyer. Si vous n’avez pas de composteur bois ou autre matériel à traiter les déchets, le nouveau système est une occasion. L’hiver est également le moment qui ne vous occasionne pas l’utilisation de votre composteur. Le vermicompostage connu aussi sous le nom de lombricompostage vous donne une solution toute faite. Les enfants y trouvent de quoi s’émerveiller rien qu’en observant les vers de terre qui sillonnent le sol du jardin. Vous leur faites comprendre l’utilité de ces petites bêtes qui contribuent à la valorisation de votre espace vert. En effet, il ne s’agit pas de simples vers. Ce sont principalement les vers rouges, une sorte de lombric tout à fait différent et moins habituel que les autres. Ces vers rouges consomment en grande quantité vos déchets pour en produire un compost riche en éléments nutritifs pour les fleurs et le potager. La fabrication d’une lombricompostière est tout à fait facile à l’extérieur comme à l’intérieur. Vous prenez une précaution en mettant votre instrument à l’abri du froid que les vers rouges ont du mal à supporter. Voilà encore une autre façon de sauvegarder l’environnement avec des moyens abordables.

Quelques conseils pour un meilleur compostage

Si vraiment vous voulez réussir dans votre opération de fabrication de compost, gardez-vous de suivre quelques conseils intéressants. De toute façon, il n’y a rien de compliqué en gardant dans votre espace cuisine un récipient assez grand pour contenir tous vos résidus et déchets non toxiques. Veillez à ce qu’il soit en acier inoxydable ou en d’autres matières et toujours fermé pour accélérer la fermentation des débris. Non seulement il vous sert de composteur en bois avec lequel vous récupérez votre compost prêt à l’utilisation. Toujours mis à la merci de la cuisine, ce composteur est prêt à assurer son rôle. Il peut être accompagné d’un autre composteur dans le cas où les résidus soient nombreux. Le compost mûr et prêt à l’utilisation est transféré dans l’un des deux contenants. Bien que le processus de décomposition soit moins rapide en hiver, cela n’empêche pas au matériel d’accomplir régulièrement sa tâche. Il est vide de son contenu en été pour laisser la place à d’autres nouveaux produits à traiter. À défaut de jardin ou de potager, vous pouvez partager le compost à des écoles ou des institutions qui peuvent en avoir besoin.

Plan du site